Jack London, sur la route

Littérature
En 1907 paraissait Les vagabonds du rail aux États-Unis. Un livre autobiographique écrit par Jack London qui relate un mois de sa vie en 1894. Moins connue du grand public, cette œuvre nous révèle pourtant la nature complexe d’un des plus grands auteurs du XXème siècle.

Les vagabonds du rail c’est une tranche de la vie d’exception qu’a menée Jack London. Une vie faites d’excès et d’aventures. Au cours de l’année 1894, il parcourt les États-Unis de l’Ouest vers l’Est en prenant la direction de Washington. Un périple qui dura du 9 avril au 24 mai pour Jack London et qu’il était loin d’être le seul à réaliser. Avec lui, des centaines puis des milliers d’hommes.

Coxey_commonweal_army_brightwood_leaving

La marche vers Washington, 1894 – ©Wikicommons

Leur objectif ? Se rendre à Washington pour protester face au chômage et surtout demander du travail. Construire de « bonnes routes », voilà qui devrait permettre d’employer une partie des trois millions de chômeurs qui peuplent les États-Unis en 1894.

Jack London fait du Jack London

On retrouve dans ce court roman autobiographique tout ce qui fait le charme de l’écriture à la London. Dans un style simple et plein de franchise, il s’adresse au lecteur comme à un ami. Nous devenons à notre tour un vagabond du rail. Nous nous surprenons à sentir la faim qui nous creuse l’estomac et le froid qui nous glace les os. Ce qui rend cette lecture agréable c’est aussi la capacité de London à faire passer le lecteur de la compassion au rire. Se refusant toujours à tomber dans le mélodramatique, il teinte son texte de traits d’humour qui font oublier au lecteur l’aspect navrant de sa situation. Comme c’est le cas lorsqu’ayant emmuré des colonies de punaises avec de la mie de pain il ajoute :

Je frémis en songeant aux tragédies de famine et de cannibalisme qui ont dû s’ensuivre derrière ces remparts emplâtrés de pain.

Passant avec habileté du tragique au comique, il parvient à faire de cette période rude une véritable aventure avec ses hauts et ses bas. Il devient ainsi le héros de sa propre vie et il émane de ce texte une véritable joie de vivre parfois contagieuse.

Une œuvre politique

Jack London transmet un véritable message d’amour envers l’aventure, le voyage et invite le lecteur à vivre au jour le jour. De par les histoires qu’il invente pour mener les gens à lui donner de la nourriture ou de l’argent, Jack London est dans ce roman un personnage malicieux et farceur. Cela ne fait qu’accroitre la sympathie du lecteur.

Il partage avec Figaro un caractère manipulateur et nous reste pourtant sympathique.

Impossible qu’il ne vous fasse pas penser au personnage de Figaro du théâtre comique de Beaumarchais. Il partage avec Figaro un caractère manipulateur et nous reste pourtant sympathique. Ils critiquent tous deux les plus riches de leurs sociétés respectives. Cela fait de l’œuvre de London une œuvre très marquée politiquement par une idéologie socialiste.

L’appel de la route

Cet écrit autobiographique est un véritable hymne à la jeunesse et un appel à la route. Jack London est le pur vagabond tel qu’on se l’imagine, un personnage libre et aventureux qui inspira des générations d’auteurs et particulièrement ceux de la Beat Generation. Il appelle – peut-être malgré lui – le lecteur au voyage et vous donnera assurément soif d’aventures.

Les vagabonds du rail est, vous l’aurez compris, un livre culte pour tout amateur de récits de voyage ou de récits d’aventures. Ce roman autobiographique semble être un bon point de départ pour partir à la découverte de Jack London. Au fil de sa bibliographie, vous découvrirez un être complet et profondément humain. Avec ses petits défauts et ses grandes qualités. Pour tout ceux prêt à partir à l’aventure, une version des vagabonds du rail est intégralement disponible ici !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s