Passant en revue – pour toi lecteur – les albums tout frais Alberte élit chaque dimanche l’album de la semaine entre coup de cœur et avis mitigé. Direction Londres, à la rencontre du musicien électro George FitzGerald et de son nouvel album All That Must Be.

Un an seulement après la sortie de son dernier album Update, George FitzGerlad nous revient avec de nouveaux sons et signe l’album All That Must Be. Il nous livre ici un album d’une unité remarquable et tel qu’il s’écoute d’une traite, presque comme une seule et même musique. Un album plein de subtilités et de complexité qui est un pur produit électro fait de boucles entêtantes qui feront à coup sûr planer l’auditeur. Quelques chœurs viennent rythmer le tout. Eux aussi repris en boucles, ils participent à la création d’un album qui nous met comme en apesanteur tant il est composé de sons obsédants.

 

 

 

À noter qu’au sein de l’album George FitzGerlad collabore avec son compatriote Bonobo. Ce producteur, compositeur anglais est un très grand nom de l’électro et il est impossible de le nier à l’écoute d’Outgrown, le titre qu’il signe au côté de George FitzGerard sur All That Must Be. Probablement un des meilleurs titres de cet album. L’album de la maturité pour le musicien britannique.

 

 

 

 

En sommes, George FitzGerald signe un album plein de mélancolie et de sensibilité qu’on ne se lasse pas d’écouter à l’instar d’un album de Thylacine. Par exemple…
Actuellement en tournée internationale, nous aurons le plaisir de retrouver George FitzGerald au Casino de Paris le 22 mars 2018.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s