Il y a un mois, Alberte te parlait d’Éclaircir les ténèbres de Nicolas Bouchard publié sous le tout nouveau label SNAG Fictions. Aujourd’hui on revient sur leur seconde publication et premier roman de Laëtitia Danaë : Initiée.

Lilith vit dans la campagne paisible de Mänsamel, seule avec son père aimant. Simple paysanne dans ce village très croyant, elle se découvre un jour un pouvoir qui pourrait bien changer sa vie et celle de toute la contrée d’Hibendrill. Elle s’engage alors dans un voyage avec un homme vers une contrée lointaine et où la magie règne où elle pourra librement laisser ses pouvoirs s’exprimer. Des pouvoirs qui font d’elle l’élue.

Entre fiction et histoire

Avec ce tout premier roman qui devrait être le tome 1 d’une saga intitulée Lunes pourpres, Laëtitia Danaë nous invite au voyage en compagnie de sa protagoniste, Lilith.  Initiée n’est pas un roman historique mais s’en inspire très probablement. Ainsi en lisant les 100 premières pages vous verrez peut-être des références aux guerres de religion ou encore à la chasse aux sorcières qui ont sévi pendant plus de deux siècles. Mais ces sujets restent effleurés laissant ainsi aux jeunes lecteurs la possibilité de suivre l’histoire qui nous est contée.

« – On est un peuple fier, on tient à nos familles. Chacun de nous est prêt à donner sa vie pour que la paix et la justice règnent de nouveau. T’inquiètes pas, j’ai souvent entendu Maman dire qu’elle doutait  qu’une guerre se profile avant longtemps. Depuis la bataille des Cinq Vies, y a plus eu d’attaques. »

À l’instar des Royaumes du Nord de Phillipe Pullman ou encore de L’Épouvanteur de Joseph Delaney, Initiée est un roman qui s’adresse aux jeunes adolescents dès 14 ans mais qui soulève des problématiques très lourdes de sens parfois (la question des races, de la religion, de la solitude…). Chacun aura alors sa propre vision de l’œuvre mais le tout reste abordable. Les jeunes lecteurs devraient apprécier l’évolution du personnage de Lilith qui passe du statut de simple enfant dans les premiers chapitres à celui d’adolescente par la suite. De quoi s’identifier très facilement à ce personnage fort.

La quête initiatique de Lilith

Lilith a tout de l’héroïne badass. Au fil des pages on découvre son caractère et ses convictions personnelles au cœur de ce monde où la religion a un poids très important. Têtue et loyale, elle s’oppose à toute forme de religion et semble très solitaire. Curieuse et pleine de courage, elle devra affronter son destin puisque, malgré elle, elle semble être l’élue du peuple d’Hibendrill. Pour cela, elle va devoir passer par une phase d’entraînement assez intense qui ne manquera pas de vous rappeler tous les films et les livres mettant en scène un jeune en quête de lui-même et suivant les indications de son maître d’armes.

« Ouvre ton esprit, […], tous les guerriers ne sont pas des meurtriers. Nous nous battons pour l’égalité des races, la chute des frontières, et l’abolition de la peur qui mine les habitant d’Hibendrill. Le choix t’appartient. Tu peux retourner à Mänsamel et reprendre le cours de ta vie jusqu’à ce que les soldats du roi viennent te chercher, ou alors tu peux rester ici, grandir, t’épanouir et te battre aux côtés de ceux qui t’aiment […]. »

Lilith, caractère fort de ce roman devient en prime une aventurière et une guerrière hors normes ce qui renforce l’admiration du lecteur. Par moments, Alberte lui trouvait même un petit air de Katniss d’Hunger Games. Au fil de ses entraînements elle découvre ses pouvoirs mais également une nouvelle partie d’elle-même. On est donc bien là dans la quête initiatique qui n’est rien de plus qu’une quête de soi finalement. De sa plume habile, Laëtitia Danaë nous fait vivre les changements de Lilith en temps réel dans ces contrées merveilleuses.

Un voyage au cœur d’Hibendrill époustouflant

La grande qualité de ce roman et de l’écriture de Laëtitia Danaë, c’est sa capacité à faire voyager le lecteur. C’est un des buts premiers de la littérature et il est ici totalement atteint. De la forêt des Murmures au Danaïs en passant par les cascades de la cité de Sanshee, chaque paysage est décrit avec une grande finesse. On voyage au cœur de ces contrées avec la protagoniste et ces paysages enchanteurs défilent sous nos yeux avec bonheur.

« Au bout de quelques minutes, un spectacle surprenant apparut sous leurs yeux. Peu à peu, le brouillard s’était estompé, dévoilant un paysage des plus paradisiaques. Une immense étendue d’eau translucide et profonde reflétait les rayons du soleil, sertissant l’air de minuscules paillettes brillantes. Les bruits d’eau qu’elle avait entendus étaient en réalité des cascades tombant avec grand fracas, perçant la surface de la rivière. De la mousse s’étendait sur les pierres dépassant de l’eau. Juste en face, la cascade n’était qu’un mince film transparent, cachant une crevasse dans la roche de laquelle on pouvait voir une autre statuette de la déesse des Fronts Marqués, Chimère. »

En contrepartie, les descriptions des personnages et de leurs tenues par exemple restent assez absentes. Mais c’est encore une fois quelque chose qui nous a beaucoup plu. En effet les paysages, la nature sont des choses immuables mais l’apparence des êtres qui les peuplent tiennent plus de la culture. En faisant le choix de ne pas trop nous dévoiler leur apparence vestimentaire par exemple, Laëtitia Danaë nous laisse imaginer à l’infini les rites et les cultures de ces peuples mais aussi leur mythologie. Une liberté d’imaginer qui fait du bien et qui nous rend pleinement actifs dans notre lecture de l’œuvre.

Adieu manichéisme

Laëtitia Danaë peuple son roman de personnages plus attachants les uns que les autres. On se figure bien ces personnages assez réalistes entourant Lilith. Ces personnages dans toute leur individualité avec leurs petites manies, leurs caractères qui n’en restent pas moins très soudés face à l’ennemi. On a beaucoup aimé le fait que tous les caractères ne soient pas des gens profondément bons ou mauvais. Cette absence de manichéisme est rafraîchissante dans le domaine de la fantasy mais encore plus dans de la fantasy jeunesse. Le personnage d’Alec par exemple est un soutien de Lilith mais n’en reste pas moins un homme taciturne et peu à même d’être agréable. Dans un style un peu différent, on a aussi adoré le personnage Nedril très authentique et spontané, même s’il n’a fait que de rares apparitions !

« – Si ça ne vous dérange pas, j’ai des concoctions qui m’attendent. Je ne passe pas toute la sainte journée à attendre que les gosses décident de revenir des monts enneigés. Allez, poussez-vous ! Laissez passer !
Sa bure grise bâillait entre ses chevilles noueuses tandis qu’il fendait la foule, muni d’une canne sortie de nulle part.

Sur ce même plan non manichéen, la fin de ce premier tome est plutôt intelligente. Vous direz peut-être qu’Alberte n’a pas bien réfléchi mais, de son côté, elle ne s’y attendait pas du tout ! Une fin qui donne envie de connaître la suite, à l’instar de l’épilogue qui augure d’un tome 2 plus sombre encore.

Ce premier tome de la saga Lune Pourpre a été plutôt très convaincant malgré quelques longueurs à partir des 150 dernières pages (le passage à Chollah-Wirid notamment). Laëtitia Danaë nous fait voyager dans des contrées merveilleuses en laissant juste ce qu’il faut de place pour notre imagination. Le thème de la quête initiatique et de l’entrée à l’âge adulte est traité tout au long du roman et rend ce dernier à la fois adapté aux jeunes adolescents comme aux adultes. L’absence de manichéisme rend cette œuvre profondément humaine et ne nous donne qu’une envie : replonger dans les contrées d’Hibendrill. Une seconde œuvre très prometteuse pour ce tout nouveau label qu’est SNAG Fictions. Apparemment, nous avons avec eux encore de belles découvertes en perspective !

 

6 commentaires sur « Initiée, épopée fantasy et quête initiatique par Laëtitia Danaë »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s