Alberte revient (peut-être pour votre plus grand plaisir… On espère !) pour parler plantasses, bulbitos et compagnie. Aujourd’hui on s’attaque à un concept qui tend à se propager ces derniers temps et auxquels vous avez peut-être déjà participé si vous êtes des urbanisés du bulbe.

Quelle meilleure période que celle de la rentrée pour s’acheter des nouveaux bébés plantues pour cohabiter dans son cocon douillé tout l’hiver? Essaye même pas de donner une autre proposition, Jamy !

Et vu qu’ici on trouve que c’est le moment idéal et qu’en plus c’est la période où les grandes ventes de plantes éphémères en ville font également leur rentrée… On s’est dit que c’était vraiment trop parfait pour que tout ça ne soit qu’une coïncidence, et on a foncé !

Les ventes de plantes urbaines : bon plan(t) ?

(Vous noterez la qualité de cette blague et par ricochet la qualité de cet intertitre. Ne nous remerciez pas, on vous donne vraiment tout en ce moment. ♥ )

Mais en vrai ce sont les deux questions qu’il faut vraiment se poser avant de faire le déplacement ! Est-ce que ça vaut financièrement le coût ? Et est-ce que la qualité est au rendez-vous ?

Affaire à suivre dans notre prochain épisode de Cash In-végétation !!!!!

Une mauvaise… L’article reprend tout de suite, sorry.

Commençons par le commencement, une question qui taraude quand on est dans la dèche (*Alberte lève la main*) ou quand on est juste un gros radin : Ça vaut vraiment le coup niveau money money ?
Alors, nous allons répondre très simplement à cette question. On vous annonce des plantes à 2, 5, 10 et 15€. Faut-il en dire plus ?

Vous avez dit combien ? 2€ ???!!

En supermarché et en jardinerie, les prix sont parfois exorbitants. On se retrouve un peu sur le fondement en voyant des petits cactus tout rabougris qui vivront peut-être pas très longtemps à 3,50€ voire 4€ quand les vendeurs sont dans l’abus total ! Et vu qu’ici on est pépouze entre handicapés de la main verte, on sait très bien qu’un investissement minime est nécessaire pour nos plantues tant le risque qu’elles nous quittent prématurément est grand !

Alors forcément, on nous parle d’une économie de 1 ou 2€, on n’sait pas vous mais nous on se dit banco !

Et sinon, la marchandise dans tout ça, elle est potable ? Un monde de jolies petites plantes pipous vous ouvre les bras les amis !
Vous trouverez au moins une petite succulente pour rassasier votre soif de nouveaux morceaux de verdure pour votre chez vous.
Les plantes sont en bon état et votre mission, si vous l’acceptez, est de réussir à les maintenir en vie pendant cette rude période qu’est l’hiver !! Une période de froid difficile pour vous comme pour vos précieuses feuillues !

Le cactus d’Alberte depuis 2 ans.

Pour vous donner une idée de ce que vous pourriez trouver dans ce genre de ventes de plantes, Alberte a l’amabilité soudaine de vous partager ses achats personnels. Elle a fait des affaires et elle en est pas peu fière en somme !

L’alocasia Amazonica ‘Polly’ ? 10€! Qui dit mieux ? 🙂

*Bon, Alberte arrête de te la péter, dans 2 mois elle sera peut-être morte. Tu as pris de sérieux risques sur ce coup !*
Ok, on passe à la suite de nos petits achats alors… On vous présente : le petit gang de succulente !

IMG_20180929_145513

Pour ces trois là on arrive à un total de 12€. Un prix plus que correcte pour des petites succulentes sacrément mignonnes dans leur genre. Reste plus qu’à les maintenir dans le coma jusqu’en février. On y croit.

Notre but à terme ? Les faire proliférer dans tout l’appartement !

Ok et ça se trouve où tout ça ?

Les grandes ventes de plantes éphémères te disions-nous ! Tu habites à Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux ou même Nantes ? (Ou peut-être ailleurs, hein, il faut voir l’offre !) Il est possible qu’une de ces ventes se déroule près de chez toi. Dans ta ville même.

Pour notre part on s’est rendu à une vente de plante organisée par le collectif Plantes pour tous. Un accueil chaleureux et quelques nouveaux bébés plantous plus tard on a pu rentrer tranquillement chez nous et consulter leurs fiches d’entretiens destinées à chaque plante vendue sur leur petit marché. Et franchement, les gars, c’est bien pratique et rassurant quand on est une quiche aux lardons en matière de plantes difficiles. Et par plantes difficiles on entend «plantes nécessitant plus d’un arrosage par mois».

Sinon tu as aussi d’autres évènements du type avec Maison Bouture. Et d’autres encore moins connues mais il te suffit de guetter les évènements Facebook pour ça. (Si tu as pas Facebook, trouve un copain prêt à suivre tes pages à la con de plantes ! *astuced’Alberte*)

Tout paraît trop parfait…C’est quoi le hic avec ces ventes paradisiaques Alberte?

Oui, il y a bien un problème mon p’tit. Tiens-toi prêt.

Il semblerait qu’avoir des plantes est quelque chose de très (trop) branché. Avoir des plantes n’est plus un simple plaisir, un besoin de nature dans un contexte urbain parfois étouffant. Avoir des plantes c’est aussi et surtout avoir un intérieur tendance. Et ça, mes amis, ça mène à devoir faire la queue 45 minutes un dimanche matin.

Bon, dans notre situation on a traversé toute la ville à pieds pour aller acheter nos nouveaux babies pas chers parce qu’on n’a pas un radis. Donc arrivés sur place, vous imaginez bien que faire demi-tour nous a frôlé le cerveau. Mais pas trop quand même. Du coup on a patienté. Mais en après-midi la queue peut atteindre plusieurs longs mètres et l’attente durer bien 2h30. Et là, faut commencer à se demander si ça vaut le coup pour quelques euros. Une jardinerie ça peut être bien en fin de compte ! Enfin, si tu es quelqu’un de patient, c’est tout à fait faisable.

Ne vous énervez pas monsieur, s’il vous plait.

Les ventes de plantes éphémères t’y retourneras toi tata Alberte ?

Notre avis reste assez mitigé, tu l’auras compris. Alors, pour faire simple.

 


Et toi ? Tu es plutôt ventes de plantes éphémères ou bonne vieille jardinerie/fleuriste ? Combien de temps tu serais prêt.e à attendre pour des nouveaux trésors à bichonner ?

 

5 commentaires sur « Les ventes de plantes éphémères quand on habite en ville : bon plan(t) ? »

  1. J’avais déjà entendu parler de ces ventes à petits prix et ça me tentait bien, mais la file d’attente… non merci. Poireauter deux heures pour trois trucs qui risquent de crever une semaine après, très peu pour moi. Je pense que je vais plutôt laisser faire les choses, un petit plaisir de temps en temps et voilà. De toute façon, mon chez-moi n’a pas vocation à devenir un haut lieu tendance, donc peu importe si ce n’est pas verdoyant dans tous les coins dès maintenant. Merci pour ton retour d’expérience !

    Aimé par 1 personne

  2. Une expérience ma foi…Enrichissante! Mais je ne pense pas y retourner non plus! C’est déjà un combat quotidien de maintenir toutes mes plantounes en vie ! (Je viens de sauver mon plantarium d’une infestation de moucherons, trop fière :’))
    Merci de ta fidélité sur le blog l’ourse 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne suis jamais allée à ces grandes ventes éphémères même si je trouve que c’est une bonne initiative et économique ! Je ne sais pas si j’aurais le courage de faire la queue, je ne pensais pas qu’il y avait autant de monde… (mais tu me diras dans les grandes villes c’est souvent le cas pour tous les évènements ^^).
    Par contre j’éviterais peut-être d’y aller en septembre, je me dis que pour les plantes c’est mieux de faire des rempotages au printemps plutôt que juste avant l’hiver.
    Sinon je sais que parfois il y a des « trocs » qui s’organisent entre particuliers à partir de boutures et je trouve le concept top, écolo et économique ! Après tout, les plantes se multiplient toutes seules alors autant en profiter ! J’aimerais beaucoup tester un jour.

    Aimé par 1 personne

  4. Ouep c’est clair! Et puis j’ai essayée une seule vente de plante dont peut etre qu’il faudrait que j’en essaye d’autres mais la queue m’avait un peu calmée quand meme hihi
    Ouaiiiiis c’est pas faux mais du coup je me dis qu’il doit y avoir beaucoup de monde qui a envie de verdure à ce moment précis et du coup en terme de timing je sais pas!

    Mais ouiiiiii, j’aimerais trop faire ca! Quand j’ai des boutures je les offre a mes potes mais bon, tout le monde est pas fana de plantes non plus. J’aimerais tellement faire des trocs de boutures *0*
    Si c’était faisable par la poste je t’enverrais une bouture de misère zebrina illico presto hihi

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s