Et si on parlait de BO de jeux vidéos, histoire de se relaxer un peu, de faire une pause pour pouvoir mieux reprendre le boulot par la suite ? C’est parti !
Aller zou, en voiture Simone !

Ça fait une éternité que cet article traîne dans nos brouillons et sur un coup de tête, aujourd’hui, on a enfin décidé de le terminer, d’une part et de le publier d’autre part. Commencé en pleine rédaction de notre mémoire, cet article avait pour objectif de vous partager notre playlist pour rester concentrer, pour écrire, pour travailler en gros. Et quoi de mieux pour ça que de la musique d’ambiance / des BO de jeux vidéos ? On vous l’demande !

Notre mémoire est maintenant terminé, mais il nous semble qu’en pleine pandémie, une playlist pour se concentrer pendant de longues heures de télétravail, ou de cours en distanciel sur Zoom, ça reste pertinent et potentiellement utile non ?

Mais avant même de commencer notre article on préfère prévenir, Alberte a la fâcheuse tendance de connaître les BO de jeux avant même d’y avoir joué. Notre mode de fonctionnement un peu chelou est le suivant :

  • L’univers d’un jeu vidéo nous intéresse.
  • On écoute la BO pour voir quel type d’ambiance le jeu propose.
  • On a terriblement envie de découvrir le jeu.
  • On le fait jamais. (Rarement serait plus juste)

Voilà, maintenant vous êtes prêt.e.s à l’entendre, on a pas encore joué à la moitié des jeux dont on va vous présenter les BO. Mais c’est pas grave, allons-y gaiement !

Fez – Disasterpeace

Avec son esthétique 8-bit rétro, Fez avait tout pour nous plaire. Le jeu de plateforme/énigme qui joue avec la 2D-3D est un véritable casse-tête qui donne parfois le vertige. À l’image de sa BO, ce jeu est aussi une véritable porte vers un autre univers. L’évasion est au rendez-vous avec ce jeu indé et la BO de Disasterpeace reflète par le son ce que Fez nous offre par l’image. Le jeu 8-bit s’accompagne alors d’une BO planante, savant mélange de synthé rétro, d’une reverb entêtante et d’effets sonores qui singent ceux qu’offraient les musiques de consoles retro. Une bande-son totalement immersive qui vous permettra sans doute de mettre les bouchées doubles pour boucler le travail/ la dissert/ le chapitre que vous avez en cours !

Samorost 3 – Floex

Quand on vous dit que cet article c’est gentiment n’importe quoi… Quoi ? Vous avez rien remarqué ? On vous parle de la BO du troisième opus de la série de Samorost. Et évidemment voilà un des fameux jeux auquel on a jamais joué. Ni au 1. Ni au 2 non plus d’ailleurs.

Mais pour vous résumer la situation : selon ce qu’on en sait, ce jeu a tout l’air de posséder une ambiance folle ! On y incarne un petit gnome décidant de partir à l’aventure en compagnie d’une flûte enchantée, tombée mystérieusement à ses pieds. Découvrir d’où provient cette flûte le mènera à explorer les mondes qui l’entoure. Et évidemment ladite flûte pourrait bien être d’une grande utilité quand il s’agit de venir en aide aux habitants en détresse des planètes qu’il parcourra.

Sérieux, ça vous fait pas rêver visuellement ? Nous oui.

Au-delà d’être, là encore, un jeu qui propose un univers totalement immersif qui frôle presque le merveilleux (visuellement ça à l’air d’être une dinguerie de beauté), ce jeu de puzzles et d’énigmes s’accompagne également d’une BO qui nous a bercée pendant nos meilleures heures de travail et de rédaction. Formée de titres qui touchent à l’épique, cette BO est géniale et on en attend pas moins de la bande son d’un jeu dont le gameplay repose sur l’usage d’un instrument de musique. En résulte une bande-son expérimentale et d’une grande diversité (à chaque planète visitée sa musique) mélange d’instruments « classiques » (la clarinette, le banjo, toussa toussa) et de sons électroniques. Un vrai plaisir pour les oreilles et pour le bout de chair endolori qui vous sert de cerveau après des heures à vous nicker les yeux sur un ordi !

A Child Light – Coeur de Pirate

Laissez-moi deviner, vous aussi vous êtes sur le cul de découvrir que Cœur de Pirate faisait aussi dans la BO de jeux vidéos ? Non ? Eh beh nous on l’était en tout cas !

Et franchement, quelle réussite, ça donne envie de découvrir le jeu derrière ces musiques si apaisantes (oui, vous l’aurez deviné, celui-ci non plus on y a pas (encore) joué !). Pour accompagner ce jeu de plateforme dans lequel le joueur incarne Aurora, une princesse captive d’un monde qui n’est pas le sien et qu’elle est bien déterminée à quitter, Cœur de Pirate nous livre une bande-son pleine de mélancolie et de bravoure à la fois. Cette BO nous plonge dans un cocon de douceur dont on ne sort que de temps en temps pour nous immerger dans des musiques présentent (on l’imagine) pour illustrer des phases de combat. Au piano comme au violon, la musicienne compose aussi bien des sons épiques que touchants en passant par des titres plus entrainants (Into the Belly nous donne cette impression par exemple, ne nous demandez pas pourquoi !). Un morceau de poésie en soi qui, on n’en doute aucunement accompagne merveilleusement ce jeu de plateforme aventure, véritable quête céleste pleine de magie !

Florence – Kevin Penkin

Florence, jeu vidéo développé par les studios Moutain, est un jeu dit narratif. Une sorte d’histoire linéaire avec laquelle le joueur va être amené à interagir, de manière ponctuelle, entendez par là assez peu. L’objectif n’est évidemment pas de gagner mais de s’immerger pleinement dans la vie de Florence, il n’y a d’ailleurs aucun moyen de perdre. D’une durée de seulement 30 minutes, le jeu se donne pour objectif de raconter « une histoire d’amour et de vie » comme son sous-titre l’indique.

Le jeu disponible sur smartphone, Nintendo Switch mais aussi sur PC (et autre peut être, à voir) est une parenthèse de douceur et de tristesse à la fois puisqu’il nous raconte l’histoire amoureuse qui unie Florence à Krish, avec ses hauts mais aussi ses bas. Un jeu vidéo visuellement magnifique puisque ses graphismes s’inspirent clairement du webcomics (on aime cette esthétique ici) et dont la BO nous a tout autant séduites. Toute aussi courte que le jeu en lui-même, la bande-son est assez classique dans le sens où elle se compose de musiques jouées principalement au piano ou au violon. Malgré tout, elle s’avère véritablement touchante lorsqu’il s’agit d’illustrer des moments de vies que l’on ressent au plus profond de nos êtres tant elles collent parfaitement aux situations et aux évènements relatés par le jeu (cf. les titres de chaque musique). Bref, une petite merveille qui, pour une fois, est mélancolique sans être trop plombante !

Et histoire de ne pas trop en faire, nous allons nous arrêter là, on aurait aussi bien pu vous parler de la BO beaucoup plus légère et guillerette (malgré sa thématique) du jeu Old man’s journey (une pépite), de celle fantastique de Journey, ou encore de la BO du jeu A Short Hike dont on vous a déjà parlé précédemment. Ou bien on aurait pu faire la vraie tata Alberte, la vieille gâteuse qui radote sur la magnificence de l’OST du jeu Gris dont la musique vous dit, avant même de découvrir le jeu, quelles thématiques y seront abordées. On laisse ça pour une prochaine fois peut-être. En attendant, voici une playlist issue de l’article pour avoir quelques heures de musiques d’ambiance et de concentration devant soi :

11 commentaires sur « Les meilleures BO de jeux vidéos pour se concentrer »

  1. J’adore écouter les bandes sonores de jeux vidéo. Mes préférées ce sont certainement les musiques de The elder scrolls (3, 4, 5 et eso), récemment j’ai beaucoup écouté les musiques du roi lion (le jeu de plateforme de 1994) XD bref merci pour ces découvertes !
    Kin

    Aimé par 1 personne

  2. Trop chouette, je vais garder l’article sous le coude, j’adore les OST de jeux vidéos – moi j’adore aussi celles des Final Fantasy et je ne l’ai pas souvent écoutée (parce que je crois qu’elle n’est pas sur Spotify, mais elle l’est sur Youtube) mais l’OST de Ghost of a Tale est chouette aussi, un peu mélancolique… J’ai adoré le jeu (toujours pas terminé parce que j’avais pas envie que ça s’arrête, mais en même temps ça fera presque un an que j’ai pas joué = n’imp…) en tout cas (j’en avais parlé sur mon blog d’ailleurs :))
    Merci pour tout ça !

    Aimé par 1 personne

  3. Je n’ai pas joué à Samorast, mais oui, les décors sont d’une beauté, c’est dingue ! Tout un univers à découvrir, un jour peut-être…
    Sinon, tu me connais bien, je te suis pour la beauté de toutes ces musiques ! Child of Light est tellement lumineux et poétique à la fois. Celle de Florence me plaît beaucoup, je risque de la mettre en fond en rédigeant un article ! De toute façon, tu pioches là dans de très belles OST du jeu vidéo, et ça fait plaisir à découvrir !!

    Aimé par 1 personne

  4. Ah mais ouiiii c’était bien toi qui en avais parlé! Impossible de remettre la main dessus mais je crois que c’était dans un de tes articles « Jolies choses » que j’aime particulièrement 🙂

    Merci d’etre passée par ici, ca me touche toujours beaucoup quand des personnes qui n’utilisent pas spécifiquement wordpress viennent par ici ♥

    J’aime

  5. Mais de rien, j’aime énormément te lire tu sais ! Et puis il ne faut pas dire ça, tu as quand même publié quelques articles depuis !
    Un jour peut-être…alalala… si on n’avait pas autant besoin de domir, ce problème de temps serait réglé !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s