Aujourd’hui on se décide enfin a revenir avec un article série et on vous parle d’OVNI(s), une série produite par Canal+ qui va vous propulser directement dans les années 70.

On ne sait pas tout à fait quelle forme va prendre cet article. On va essayé d’en faire quelque chose de pas trop rébarbatif, éviter une liste de raisons pour lesquelles vous devriez regarder OVNI(s). Pourquoi devriez-vous regarder la série OVNI(s)? Réponse : Melvil Poupaud en pantalon patte d’eph. Voilà, merci d’être venus à notre Tedtalk.
Bon, ce serait un peu réducteur mais le casting, on y reviendra, vous en faites pas.

La meilleure BO de série depuis Utopia

Tous les gens que vous connaissez et qui ont vue cette série vous le confirmeront, la bande originale d’OVNI(s) est exceptionnelle. Rien d’étonnant quand on sait que les morceaux originaux créées pour la série ont été confectionnés par nul autre que le grand Thylacine. On ne le présente plus aux amateur.ices d’électro puisqu’il est tout simplement l’une des plus grandes références du genre aux côtés de Rone. Sa discographie est largement inspirée de ses voyages, de ses lieux d’enregistrements et ses titres enrichis d’instruments traditionnels, de samples divers et variés. Bref, on adore sa musique et à chaque nouvel album/EP on découvre avec délectation ce qu’il nous a concocté, le nouveau concept qu’il enferme. Ici, l’artiste démontre encore son talent pour capter des ambiances et nous emporte avec lui dans la France des années 70 (pour l’anecdote il a véritablement fait usage de synthés de l’époque pour composer la BO). Essentiellement composée de synthé ultra entrainant, et de boucles que n’auraient pas reniés les pionniers de la musique électro française, la BO d’OVNI(s) nous a conquises : à la fois très moderne, un peu surannée et kitsch (et ça fait tout son charme). On ne peut s’empêcher de fredonner le générique ou encore certains thèmes associés à des personnages ou à des situations. Pour nous cette BO tient du culte et on va vous le dire franchement, à la première occasion qui se présente on s’achète le vinyle de la saison 1, directe.

La saison 2 s’enrichit de quelques nouveaux titres qu’on découvre avec plaisir au visionnage avec une expression de « Oh, tient, celle-ci elle est nouvelle » avant que cette expression se mu en un « Wahou j’aime bien, elle est trop cool » accompagné d’un petit déhanché de derrière les fagots.

Bref, rien que pour la BO la série vaut le détour, m’voyez? On vous laisse vous faire votre propre avis avec l’album juste en dessous.

De la SF française inspirée de faits réels

Les productions audiovisuelles de SF française ne courant pas les rues, OVNI(s) est une petite exception qui devrait réjouir les amateurs du genre. Ne vous attendez pas à de la SF lourde cela dit, la série oscille entre la France de Giscard et des évènements pour le moins surnaturels. Tiens, ça nous fait penser qu’on vous a même pas livré un résumé :

Didier Mathure, brillant ingénieur spatial, voit son rêve partir en fumée lorsque sa fusée explose au décollage. Alors qu’il pensait avoir touché le fond, il est muté à la tête d’un bureau d’enquête spécialisé sur les ovnis géré par une équipe qui donne effectivement l’impression de vivre sur une autre planète. Sa mission : trouver des explications scientifiques aux apparitions de soucoupes volantes qui défraient la chronique. Un véritable enfer pour ce cartésien invétéré qui n’a plus qu’une idée en tête : se tirer de là au plus vite. Mais un événement extraordinaire va bouleverser ses certitudes, et lui ouvrir les portes d’un monde où plus rien n’est impossible. (source : Allociné)

Inspirée de faits réels, la série se propose donc de nous faire suivre les aventures de l’équipe du Geipan (Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés), service du CNES réel et créée en une période où les personnes ayant été témoins de phénomènes inexpliqués se sont multipliées.

©Allociné

On a trouvée une véritable patte française à cette série qu’on a un peu de mal à s’expliquer. Peut-être est-ce dû au ton de la série qui oscille entre comédie, aventure et drame. Ou peut-être est-ce lié au contexte dans lequel se déroule la série, la France de Giscard avec son conservatisme en opposition aux regards naïfs portés vers le ciel par tous ceux qui « veulent croire ». Ou bien encore à ces personnages totalement loufoques dont Canal+ nous faisait nous demander si finalement ce n’était pas eux les ovnis lors de la campagne de PUB pour la saison 2.

En bref, OVNI(s) a quelque chose de spécial qui nous parait très français… Et si finalement les français étaient bons pour faire du neuf avec du vieux (OSS117, Au service de la France, etc.) ? Cette patte c’est aussi ce qui fait tout l’attrait de cette série. Une série de science-fiction, oui, mais de science-fiction rétro (c’est quasi oxymorique mais vous avez compris l’idée!)

Une seconde saison surpassant la première

Alors on ne prétend absolument pas à l’objectivité avec cette série vu qu’on fangirl à 110%. Certes elle n’est pas exempt de défauts, d’autres en trouverons pour nous (bon, on reconnait quand même que l’histoire avance très lentement, ok aha). On voudrait pour notre part souligner encore une fois ses qualités. Et s’il y a bien une chose qu’on apprécie dans cette série c’est l’écriture des personnages. C’est en partie grâce à ces personnages terriblement attachants que la saison deux nous a paru encore meilleure que la première. On les a retrouvés avec plaisirs, comme de vieux ami.es qu’on est ravi de revoir, avec leurs mimiques et leurs obsessions parfois bizarres. En terme de personnages attachants la palme revient évidemment au personnage de Vera incarné par Daphné Patakia mais de Melvil Poupaud à Géraldine Pailhas en passant par Quentin Dolmaire et Michel Vuillermoz, le casting nous parait totalement irremplaçable et juste parfaitement juste.

La saison deux parvient par ailleurs à maintenir cette ambiance 70s qu’on aime tant (si vous aimez la déco orange, les pantalons à pattes d’eph et les cols pelles à tarte, vous allez être servis !) tout en accentuant l’humour déjà présent dans la saison une mais qui se retrouve ici renforcé. Les dialogues sont justes, les situations improbables dans lesquelles se fourrent la bande du Geipan souvent drôle.

On passe un excellent moment et comme c’était déjà la cas à la fin de la saison une , à la fin de la seconde saison, on ne demande qu’une chose, la suite !

On espère vous avoir donné l’envie de découvrir à votre tour cette série et surtout que vous passerez un aussi bon moment que nous si vous vous décidez à la regarder !


Et vous, vous avez regardé OVNI(s)? Si oui, qu’en avez vous pensé? N’hésitez pas à échanger avec nous dans les commentaires, ça nous régale à chaque fois ♥

Un commentaire sur « Pourquoi vous devriez regarder la série OVNI(s) ? »

  1. Utopia, connais pas. Thylacine, connais pas. Rone, connais pas. Tu as failli me perdre au début de cet article ! ^^
    Sinon, merci de m’en apprendre un peu plus sur cette série. J’ai vu les affiches pour la saison 2 sans que cela me donne vraiment envie d’en savoir plus. Je ne sais pas si elle me plairait mais tes arguments font mouche (enfin, sauf ceux sur la musique vu que je n’avais aucune référence !) et je m’en souviendrai (je me souviendrai en tout cas de ton avis ultra enthousiaste) si l’occasion de la voir se présente un jour.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s